Axium by Parker
 
Le site « Tell d’Arslantepe » en Turquie est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis le 26 juillet 2021 pour ses valeurs culturelles
 
 

Le Comité du patrimoine mondial a inscrit sept nouveaux sites sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco, les noms ont été révélés ce lundi, dont celui du Tell d’Arslantepe en Turquie, ce qui porte à 19 le nombre de sites classés dans le pays.
 
 
 
Des valeurs culturelles mises en avant par l'Unesco
 
Le tell d’Arslantepe plus communément appelé « la colline du lion » est un site archéologique de 30 mètres de hauteur, situé dans les faubourgs de l'actuelle Malatya, dans le sud-est de la Turquie. Il s'agit du centre de l'ancien emplacement de la ville, alors nommée Milid.

La plaine de Malatya est à 12 kilomètres au sud-ouest de l’Euphrate. Les données archéologiques du site témoignent de son occupation depuis au moins le VIe millénaire avant notre ère jusqu’à la fin de la période romaine.

Les premières strates du début de la période Uruk sont caractérisées par des maisons en adobe datant de la première moitié du IVe millénaire av. J.-C. La période la plus importante et la plus florissante du site se situe à la fin du Chalcolithique, au cours de laquelle a été construit ce qu’il est convenu d’appeler le complexe palatial.

Arslantepe est déjà un centre politique et/ou religieux important. À la période suivante, qui s'étend de 3500 à 3000, le Temple C est abandonné. Une grande zone publique est édifiée sur ses ruines, concentrant les pouvoirs politique, religieux, militaire et économique. Il s'agit d'un des plus anciens exemples de « palais » attesté au Proche-Orient, abritant une administration hiérarchisée.

Vers 3000, le site est détruit dans un incendie, et il n'est pas reconstruit. La tombe d'un grand personnage est construite sur les ruines. Elle présente un matériel archéologique du type culture kouro-araxe (venant de Transcaucasie), et de ce fait elle est peut-être la tombe d'un chef étranger qui aurait pris Arslantepe à cette époque. Le site est d'ailleurs occupé par la suite par des porteurs de la culture Kuro-Araxe.

Un grand nombre de vestiges témoignent également des périodes du début de l’âge du bronze, dont les plus notables ont été identifiés en tant que complexe de la tombe royale. La stratigraphie archéologique s’étend ensuite aux périodes paléo-assyrienne et hittite, incluant des strates néo-hittites. Ce site illustre les processus complexes qui ont conduit à l’émergence de la société étatique au Proche-Orient et d’une administration sophistiquée avant l’apparition de l’écriture.
 
Des objets métalliques ont été mis au jour sur le site, parmi lesquels les premières épées connues à ce jour dans le monde, ce qui suggère les prémices de formes de combat organisé en tant qu’apanage d’une élite qui exposait ces épées comme des instruments de son nouveau pouvoir politique.
 
 
 
 
Le saviez-vous la Turquie ne compte pas moins de 19 sites classés au Patrimoine Mondial de  l’Unesco ?
 
Voici pour rappels les détours classés incontournables que vous pouvez trouver en Turquie :
 
 
 
 
Aphrodisias (2017)
 
Aphrodisias
 
Bursa et Cumalıkızık : la naissance de l’Empire ottoman (2014)
 
Bursa et Cumalıkızık 
 
Éphèse (2015)
 
Éphèse
 
 
 
Göbekli Tepe (2018)
 
Göbekli Tepe
 
Grande mosquée et hôpital de Divriği (2015)
 
Grande mosquée et hôpital de Divriği
 
Hattousa l La Capitale hittite (1986)
 
Hattousa
 
 
 
Mosquée Selimiye et son ensemble social (2011)
 
Mosquée Selimiye 
 
Nemrut Dağ (1987)
 
Nemrut Dağ 
 
Paysage culturel de la forteresse de Diyarbakır et des jardins de l’Hevsel (2015)
 
forteresse de Diyarbakır
 
 
 
Pergame et son paysage culturel à multiples strates (2014).
 
Pergame
 
Site archéologique d’Ani (2016)
 
Site d'Ani
 
·Site archéologique de Troie (1998)
 
Troie
 
 
 
Site néolithique de Çatal Höyük (2012)
 
Çatal Höyük
 
Ville de Safranbolu (1994).
 
Safranbolu 
 
Xanthos-Letoon (1988).
 
Xanthos-Letoon 
 
Zones historiques d'Istanbul (1985)
 
Istanbul
 
Sans oublier les 2 sites iconiques dans la catégorie mixte patrimoine culturel et naturel :
 
 
 
Hierapolis-Pamukkale (1988)
 
Hierapolis-Pamukkale
 
Parc national de Göreme et sites rupestres de Cappadoce (1985)
 
Cappadoce
 
 

Service de la Culture et de l'Information
près l'Ambassade de Turquie à Paris

102 Champs-Elysées - 75008 Paris

turquie@ktb.gov.tr
www.turquietourisme.gov.tr

Contact Presse : Parker Company

Tel : 01 73 09 42 67
presse.turquie@axiumbyparker.com

 
 
 
 
SendinBlue
 
 
© 2021 Axium by Parker