Son Excellence M. l’Ambassadeur de Turquie Ali Onaner a été l’hôte d’un bel événement culturel ce 9 juin dans les jardins de sa résidence à Paris. Les liens culturels forts entre les 2 pays ont été mis à l’honneur par l’écrivain français Clotilde Scordia.

C’était une magnifique occasion de présenter son ouvrage « Les Peintres Turcs de l'Ecole de Paris, Istanbul / Montparnasse » sur les peintres turcs ayant vécu en France.
 
« Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Paris est la ville des Arts qui voit converger des artistes venus du monde entier pour participer à la Nouvelle École de Paris. Toutes les nationalités y sont représentées dont les Turcs. Paris les découvre grâce à 2 expositions, l'une est l'exposition internationale de l'Unesco et la seconde se tient au musée Cernuschi ou les critiques remarquent la "vitalité de l'art turc moderne". La présence de ces artistes à Paris et leur participation aux manifestations majeures de l'époque les ont fait rentrer dans l'Histoire de l'art. »
 
 
L'Ambassadeur Ali Onaner qui vient de prendre ses fonctions, nous a accueilli à la résidence de l'Ambassade de Turquie à Paris. La famille, les amis de l'écrivaine française Clotilde Scordia ainsi que les descendants des peintres turcs étaient présents.
 
L'Ambassadeur Onaner, qui a déclaré avoir pris connaissance de la publication du livre de l'écrivain Clotilde Scordia peu de temps après avoir débuté son mandat à Paris, a souligné qu’avec cet ouvrage, il existe un lien culturel immuable entre les deux pays.
 
 
L’écrivain et historienne de l’art Clotilde Scordia a déclaré dans son discours que dans la mesure où il n’y avait aucune recherche antérieure sur les œuvres des peintres turcs de la Nouvelle Ecole de Paris, que pour cette raison il fallait écrire ce livre car de nombreux artistes turcs étaient venus étudier au début du XXe siècle à Paris mais très peu y sont restés. Des peintres tels que Fikret Mualla en 1939, Nejad Melih Devrim en 1946 et Abidin Dino en 1955 se sont installés de façon pérenne et Nejad sera le premier artiste turc à bénéficier d’une exposition personnelle en France.

Clotilde Scordia a souligné qu'elle espérait que ce livre donnerait aux peintres la valeur qu'ils méritent. Les vies et les œuvres de Fikret Mualla, Hakkı Anlı, Abidin Dino, Selim Turan, Avni Arbaş, Nejad Melih Devrim et Mübin Orhon sont décrites dans le livres.
 
La Presse française nationale et culturelle était présente pour saluer cette rencontre.

Cet événement est le premier d’une longue série qui s’inscrira dans la promotion des événements culturels conjoints entre la France et la Turquie.
 
 
 
 
 
 

Service de la Culture et de l'Information
près l'Ambassade de Turquie à Paris

102 Champs-Elysées - 75008 Paris

turquie@ktb.gov.tr
www.turquietourisme.gov.tr

Contact Presse : Parker Company
Tel : 01 73 09 42 67
presse.turquie@axiumbyparker.com
 
 
Cet e-mail a été envoyé à {{ contact.EMAIL }}