Newsletter Turquie


G
alataport, le nouveau port d'Istanbul

Le nouveau port d'Istanbul est sur le point d'ouvrir ses portes et devrait accueillir les premiers navires de croisière dès ce mois-ci. Le nouveau projet, d'un coût de 1,7 milliard de dollars, aura pour mission d'accueillir 25 millions de touristes, visiteurs et croisiéristes.



Galataport - c'est le nom du port - a également été conçu comme un lieu de rencontre pour toute la ville, là où il n'y avait autrefois qu'une vue sur la mer. Désormais, il y aura ici non seulement l'arrivée et le transit des navires, mais aussi l'art et la culture, la gastronomie et le shopping, ainsi que des attractions et des services pour les visiteurs et les résidents.

Parmi les bâtiments remarquables, citons un nouveau musée conçu par Renzo Piano, le musée de peinture et de sculpture de l'université des beaux-arts Mimar Sinan d'Istanbul et la place Tophane avec sa tour de l'horloge, symbole de ce nouveau quartier.




Istanbul
récompensée par le magazine Travel & Leisure

Istanbul a été classée première parmi les "meilleures villes d'Europe" par le magazine américain Travel & Leisure. Mais ce n'est pas tout.
La ville turque a reçu une autre récompense importante. L'aéroport d'Istanbul a été classé deuxième dans la liste des meilleurs aéroports internationaux du monde.



Moins de trois ans après son ouverture, l'aéroport d'Istanbul, avec 95 millions de passagers, a atteint les premiers rangs des 10 meilleurs aéroports du monde selon l'enquête World's Best Awards 2021.

Seul l'aéroport historique Changi de Singapour a battu Istanbul dans le classement de cette année. Avec 91,17 points, l'aéroport d'Istanbul a devancé des aéroports comme Incheon (Corée du Sud), Dubaï, Hamad (Qatar), Tokyo, Hong Kong, Narita (Japon), Zurich et Osaka en termes d'accès, d'enregistrement, de sécurité, de zones de restauration, de commerces et de design. L'aéroport turc aura bientôt une capacité d'environ 200 millions de passagers, à partir de 2028.




L
e musée de Toie primé à l'EMA

Une reconnaissance supplémentaire pour le Trojan Museum, situé dans la province de Çanakkale au nord-ouest du pays, qui après avoir reçu la mention spéciale en tant que musée européen lors de l'EMYA 2020 reçoit maintenant la mention spéciale 2020/2021 de l'Académie européenne des musées (EMA).

Le musée troien, qui compte parmi les plus importants musées archéologiques du monde, est le premier musée de Turquie à recevoir cette double reconnaissance.



L'EMA est une société bénévole composée d'experts en muséologie de différentes nationalités et de différents milieux culturels, unis pour faire progresser les connaissances muséographiques. Elle organise chaque année différents prix pour les musées.

La construction du musée a commencé en 2013 dans le cadre d'un projet organisé par le ministère de la Culture et du Tourisme. Il a été officiellement inauguré en 2019 et contient plus de 2000 oeuvres qui racontent l'histoire de la ville et des civilisations qui y ont vécu.




L
'importance de l'archéologie subaquatique en Turquie

Ces derniers jours, le ministre de la Culture et du Tourisme, Mehmet Nuri Ersoy, a effectué une plongée intéressante pour découvrir les fouilles archéologiques sous-marines qui comprennent une épave de 24 mètres de long et de 3 mètres de profondeur dans la localité de Kızlan du district de Datça à Muğla.

Le ministre a pu s'informer directement des travaux menés depuis un an par les membres de la faculté des sciences marines et de l'institut technologique de l'université Dokuz Eylül, examiner les découvertes faites sur l'épave et ne pas manquer l'occasion de plonger avec l'équipe de fouilles pour observer ce que l'on pense être une épave de l'époque ottomane.



Il a déclaré que "l'archéologie sous-marine représente un grand potentiel pour le pays ; la Turquie est le leader mondial dans ce domaine en termes d'études réalisées chaque jour."

Et ce n'est pas un hasard si le plus important musée sous-marin du monde se trouve à Bodrum, en Turquie. L'objectif est d'augmenter encore le nombre de fouilles sous-marines grâce à des équipes spécialisées afin de montrer aux yeux des amateurs d'archéologie et de mer le patrimoine historique et artistique de certains lieux vraiment uniques.




T
as Tepeler/ "12 Collines de pierre"
du néolithique

Le projet Tas Tepeler comprend des fouilles archéologiques et des recherches menées dans plusieurs zones dont Göbeklitepe, Karahantepe, Gürcütepe, Sayburç, Çakmaktepe, Sefertepe et le monticule Yeni Mahalle.



Ces 12 collines permettent de mettre en lumière :

L'Anatolie est le lieu où ont été jetés les fondements
de notre civilisation actuelle
. Les plus anciennes structures monumentales du monde ont été construites dans cette région par des chasseurs-cueilleurs. Les communautés d'Anatolie il y a 12.000 ans ont créé une source d'inspiration pour le vieux monde avec leur niveau technologique et artistique. Les plus anciennes expériences de domestication agricole et animale se trouvent également dans cette région.


 

Service de la Culture et de l'Information
près l'Ambassade de Turquie à Paris

102 Champs-Elysées - 75008 Paris


turquie@ktb.gov.tr
www.turquietourisme.gov.tr


Contact Presse : Parker Company
Tel : 01 73 09 42 67
presse.turquie@axiumbyparker.com

Désinscription